Les ampoules LED chauffent-elles ?

 

Comme tout le monde le sait, les ampoules à incandescence ou halogènes chauffent, voir chauffe énormément. Ce qui est directement lié à son mode de fonctionnement : ainsi ce genre d'ampoule composé d'un filament tungstène et d'un gaz (de type argon, krypton) ; et pour pouvoir éclairer le filament devra être chauffé à 2500 °C (Loi de Planck)

Ce qui induit une forte consommation en électricité, mais aussi un échauffement de l'ampoule très important : sur la surface extérieure du verre, la température peut atteindre une valeur de 600 °C représentant un risque d'initialisation d'incendie, puisque ces températures peuvent engendrer une inflammation presque instantanée pour de nombreuses matières facilement inflammables qui pourrait être en contact avec l'ampoule.

Les ampoules halogènes chauffent t-elle?

Pour une ampoule halogène, c'est sensiblement la même de fonctionnement, sa température de fonctionnement dépasse celle des ampoules à incandescence (filament chauffé à plus de 2700 °C) et possède une température de surface allant de 725 °C jusqu'à 851 °C ce qui représente un risque de brûlure par contact et surtout un risque de déclaration d'incendie.

 

Les ampoules fluorescentes ne chauffent pas trop, une de ces ampoules classiques monte à une température de 85 °C alors que celles possédant un système de refroidissement montent à une température comprise entre 46 et 60 °C

 

Et ce qui nous intéresse, les ampoules LED chauffent très légèrement, du à l'effet joule (passage du faible courant électrique dans le conducteur), qui est de 25 °C à 35 °C pour les ampoules LED de faible puissance et jusqu'à 50 °C pour les ampoules LED les plus puissantes.

Ce qui limite fortement le risque de brûlures par contact.

 

Tableau comparatif des différentes températures d'ampoules

 

Type d'ampoule

Température externe

Ampoule à incandescence

≈ 600 °C

Ampoule halogène

≈ 800 °C

Ampoule fluocompacte

≈ 70°C

Ampoule LED

≈ 35°C