Organiser des obsèques

ange

La mort fait partie de notre vie malheureusement nous n’y sommes jamais vraiment préparés. Qu’elle soit brutale ou issue de longues maladies, on n’a bien souvent du mal à laisser partir un être cher. Si dans certains pays, la mort est vue comme l’accession à un Nouveau Monde et est célébrée comme Mexique, en Farnce c’est toute autre histoire. Souvent très austère les obsèques sont avant out un moment de recueillement, de deuil, où l’on aime particulièrement être accompagné. Vous avez une possibilité de votre vivant de préparer ce moment pour éviter à vos proches de longues démarches où malheureusement l’esprit est occupé à accepter de perdre un être cher.

Funérailles anticipées

Pour préparer dans la sérénité votre départ vers l’au-delà rien de tel que de contacter un service funéraire pour commencer les démarches. Nous vous conseillons notamment l’expertise des pompes funèbres dubois et Tanier dont vous retrouverez les coordonnées à l’adresse ci-après www.dubois-tanier.be. Doté d’une expertise de plus de 10 ans, ce professionnel vous accompagne au mieux dans les démarches administratives. Sachez que de votre vivant vous pouvez rédiger un écrit qui contraint vos héritiers à respecter vos dernières volontés, selon la loi du 15 novembre 1887. Vous pouvez ainsi indiquer, le choix de la cérémonie ainsi que la sépulture souhaitée. Afin d’éviter toutes les contraintes aux proches, la plupart vont jusqu’à choisir, le texte sur la sépulture, la livraison de fleurs pour la cérémonie, ainsi que la couronne mortuaire.

Choisir son cimetière

cimetièreTout comme pour un mariage, la législation française impose un certain nombre de règles en ce qui concerne les places dans les cimetières. Le défunt pourra ainsi être enterré dans sa commune de naissance ou de résidence. Néanmoins si celui possède un caveau familial, le défunt pourra être enterré auprès de ces proches dans la commune du caveau. Vous pouvez toujours faire une demande d’achat de concession funéraire dans une autre commune, mais la décision revient à l’accord du maire.

Pour les revenus les plus modestes ou les personnes ne souhaitant pas une tombe individuelle, le cimetière de votre commune vous cède à titre gratuit un emplacement provisoire pour une durée de 5 ans. Au bout de ces 5 ans, les ossements sont déplacés et déterrés vers une fosse ossuaire commune.

Vous pouvez sous réserve de quelques conditions, demander à vous faire enterrer chez vous. Cette dernière solution est soumise à accord préfectoral et doit s’inscrire dans un respect de l’environnement alentour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *