Maison

Propriétaire, locataire, colocataire : une assurance habitation est-elle obligatoire ?

Qu’on soit le propriétaire d’un T3, le locataire ou les colocataires, il est important de savoir quelles sont les obligations en termes d’assurance habitation. En cas de sinistre, vous devez être dans les règles, mais vous devez aussi vous protéger et protéger vos affaires. Alors, si vous êtes propriétaire d’un logement loué ou locataire, devez-vous vous soustraire à une assurance habitation ? La réponse n’est pas la même pour tout le monde, cela va dépendre de votre statut.

 

Locataires : une assurance habitation est obligatoire

 

En tant que jeunes adultes, lorsqu’on arrive dans le monde du travail, on loue un logement pour pouvoir prendre son indépendance. On devient locataire. Malheureusement, cette indépendance rime souvent avec démarches administratives, factures et assurances. Pour ne pas se retrouver face à un problème de taille, il est important de connaître ses droits et ses devoirs. Pour l’assurance habitation, il n’y a pas de question à se poser. En tant que locataire, l’assurance habitation est obligatoire. Vous pouvez en trouver une sur ce site, avant de vous mettre en conformité au plus vite.

 

La loi (article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 relative aux rapports locatifs), vous oblige à souscrire à une assurance habitation lorsque vous emménagez en tant que locataire dans un nouveau logement. Cette assurance est là pour protéger vos biens, votre logement et vous-même. Lors de la remise des clés du logement, vous devez avoir sur vous, une attestation papier ou virtuelle d’assurance habitation. Votre propriétaire a le droit de vous la réclamer pour s’assurer que vous avez bien fait la démarche.

 

Les colocataires soumis à la même obligation

 

Vivre seul ou vivre à plusieurs ? Cette question, on se la pose tout au long de notre vie. Les colocations étaient, il fut un temps, surtout appréciées par les étudiants ou les jeunes actifs. Aujourd’hui, la colocation plaît de plus en plus. Des personnes de 40, 50 ans, et même des retraités se lancent dans cette aventure pour ne pas vivre seuls et pour partager les frais de la vie quotidienne. Une colocation étant un type de location, la loi est la même que pour les locataires : l’assurance habitation est obligatoire.

 

Plusieurs options sont tout de même envisageables. Il est possible pour les colocataires de souscrire à un contrat commun ou à des contrats séparés.

Propriétaires : une assurance habitation non-obligatoire mais recommandée

 

Les propriétaires sont donc les seuls à ne pas être soumis à l’obligation de souscrire à un contrat. Cela vaut pour les propriétaires occupants et les propriétaires non-occupants. Toutefois, il est important de bien y réfléchir. Ne pas souscrire à un contrat habitation peut engendrer de nombreuses conséquences pouvant être difficiles à surmonter.

 

Pourquoi est-il préférable de souscrire à une assurance habitation ? 

Peu importe quel type de logement vous avez acheté, appartement, maison ou chalet, vous êtes exposés à de nombreux risques : vol, incendies, inondations… Certains emplacements et certaines vieilles bâtisses sont plus exposés. Afin de choisir si vous souhaitez opter pour une assurance habitation ou non, vous devez savoir qu’en cas de sinistre, sans assurance, vous serez obligé d’assumer seul les coûts des dommages. Ces coûts, après un sinistre, sont souvent très élevés.

 

Peu importe votre statut au sein de votre logement, pour être serein, vous devez vous protéger et protéger vos biens. L’assurance habitation a été pensée et créée pour cela. Alors, outre les obligations, posez-vous les bonnes questions avant de décider de souscrire ou non à un contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.